Le chien et son comportement, qui est responsable?

Si vous éprouvez des difficultés face à un comportement de votre chien, qui d’après vous en est responsable? Sa race? Son éleveur? Ses parents? Ses anciens propriétaires? Vous?

La race

La race n’établit pas un comportement indésirable. Elle établit un aspect physique (type de poils, couleur, forme, taille), une capacité d’accomplir un travail particulier (chasse, guider les troupeaux, garder, etc.) et un niveau d’énergie (un Terrier Jack Russell a besoin d’une dépense d’énergie supérieure à un Mastiff Anglais).

Mais il n’existe pas de race plus peureuse qu’une autre, plus agressive, mieux ou moins bien adaptée à une famille, plus fugueuse, etc. Un Terrier Pittbull n’est pas plus dangereux à la naissance avec les autres chiens que ne peux l’être un Golden Retriever.

Les chiens étant tous par définition des animaux de meute, et une meute étant une famille, ils peuvent donc tous s’accommoder parfaitement avec la fie dans une famille et s’entendre avec chats et tout autre animal avec lequel ils auront été correctement socialisés.

L’éleveur

Le rôle de l’éleveur est de produire des chiens conformes à sa race au point de vue phénotype (aspect physique observable) et génotype (capacité d’accomplir le travail pour lequel la race a été conçue).

L’éleveur est aussi responsable de vous fournir un chien en santé, exempt de maladies génétiques ainsi que mentalement stable lors de l’adoption.

Les parents de votre chien

Les parents de votre chien sont responsables de sa génétique (phénotype et génotype) mais n’ont que peu d’influence sur son comportement puisque la plupart du temps, l’éducation de la mère est perturbée par l’intrusion de l’humain avec les chiots avant l’âge de 4 semaines. Et ensuite, la mère du chien et les autres chiens dans son environnement ont peu de chances d’aider à son éducation à cause de l’interférence des humains.

Les anciens propriétaires de votre chien

Évidemment, ce que les anciens propriétaires de votre chien lui ont enseigné ou pas, ce qu’ils lui ont permis ou pas, s’il a été traité comme un enfant gâté ou brutalisé aura un influence sur le comportement de votre chien à son acquisition, même chose en fonction de ce que l’éleveur a fait depuis sa naissance.

Par contre, il faut savoir que le chien ne vit pas dans le passé mais au présent. Et que s’il continue les mêmes comportements indésirables avec vous, c’est que volontairement ou non, vous continuez à les encourager ou vous ne les découragez pas.

Le chien est un animal « de relation » qui modifie son comportement en fonction de la personne qui est avec lui (ou de l’animal).

Vous

La seule bonne réponse, c’est vous.

Si vous n’êtes pas la source du problème, vous devez être la source de la solution. Vous pouvez vivre une vie de famille harmonieuse avec n’importe quel chien de n’importe quelle race qui vient de n’importe quel éleveur ou de n’importe quel ancien propriétaire.

Évidemment certains chiens avec des comportements plus problématiques prendront plus de temps à se réhabiliter, mais sachez que vous pouvez y arriver avec tous. Avec la bonne philosophie et la bonne méthode.

Dès l’acquisition de votre chien, vous êtes responsable de son comportement. C’est votre responsabilité d’encourager les bons comportements et décourager les mauvais. C’est à vous de s’assurer de la parfaite socialisation de votre animal afin qu’il soit à l’aise et sécuritaire avec les enfants, les autres humains et tous les autres animaux ou situations que vous pourriez rencontrer avec lui. Vous devez lui enseigner à respecter des consignes de respect qu’il comprendra et d’une façon qu’il comprendra naturellement.

Vous et seulement vous (et votre entourage) êtes responsable du comportement de votre chien.

Et NOUS pouvons vous aider à y arriver dans l’harmonie.  Contactez-nous pour prendre rendez-vous.

2017-06-21T20:52:22+00:00