• • Éducateur canin comportementaliste depuis 1989
  • • Membre du Club Canin Canadien
  • • Membre de la Canadian Association of Professional Pet Dog Trainers

 

Depuis 1989, j’enseigne aux propriétaires de chien à bien éduquer et ensuite entraîner leur animal pour en faire des compagnons idéals en utilisant des principes naturels basés sur la psychologie canine plutôt que des techniques de dressage. J’ai à date travaillé avec plus de 4,000 chiens d’une soixantaine de races différentes souffrant d’une multitude de troubles comportementaux mais j’ai aussi entraîné tant en obéissance, protection, recherche & sauvetage, pistage, détection et cinéma.
 
En 1992 j’ai fondé le groupe Recherche et Sauvetage Lanaudière, spécialisé en recherche & sauvetage avec chiens et participé à plusieurs opérations de recherche avec mon Berger allemand Nanouk.
 
En 1995, mon Rottweiler Animotel Baron Zeus CDX a obtenu les titres de 3e Rottweiler et 9e Chien de travail au Canada en obéissance.
 
En 1996 j’ai participé à l’entraînement de 23 chiens utilisés dans la série télévisée Un monde de chiens présentée à TVA.
 
En novembre 2010, Radio-Canada a réalisé un court reportage sur mon travail et mes principes sur l’éducation des chiens qui a été diffusé à l’émission C’est Ça La Vie.
 
En 2015, mon Rottweiler Thör Von Axel a participé à un épisode de la télé-série Les Beaux Malaises avec Martin Matte, présentée à TVA.
 
En 2016, Thör Von Axel a participé au premier épisode 2017 de la télé-série Ruptures présentée à Radio-Canada.
 

  

 
  

Menu

LE CHIEN

« Le chien est une espèce animale distincte depuis près de 30,000 ans. » Il est totalement différent du loup et de l’humain. Il existe aujourd’hui près de 400 millions de chiens sur la surface de la planète dont 80% de ceux-ci vivent à l’état sauvage, majoritairement dans les pays de l’hémisphère sud.

 

Le chien appartient à l’ordre des carnivores et à la famille des canidés (loups, chacals, coyotes, renards, dingos, chiens,…).Le chien étant carnivore, sa nourriture doit être constituée majoritairement de viande. Il digère très mal les grains (maïs, riz, blé, orge,…).

 

Contrairement à ses cousin canidés il n’est pas un prédateur mais un vidangeur charognard puisqu’il vit principalement dans les villages et aux alentours se nourissant des restants de viande des humains.Comme tous les canidés,c’est un animal social qui vit en meute et qui est hiérarchisé. Il a donc besoin d’être admis dans une meute humaine, d’être à l’aise dans son environnement (socialisé) et d’avoir d’un leader compétent et calme.

 

C’est en partant de ces principes que l’on peut bien débuter l’éducation d’un chien afin d’en faire un bon compagnon équilibré, stable et docile. Ensuite on pourra lui montrer des trucs utiles ou fantaisistes. (dressage, obéissance).

Menu

NOTRE MÉTHODE

Avant d’être un Saint-Bernard, un Chihuahua ou un Husky Sibérien, un chien est avant tout un animal, ensuite un chien, ensuite un chien d’une certaine race et ensuite un chien qu’on désigne avec un nom.

 

L’éducation d’un chien doit donc se faire en connaissance du comportement de base du chien à l’état sauvage, et non du loup qui est un animal très différent.

 

Chez nous, l’éducation est divisée en deux phases très distinctes: L’éducation est la partie essentielle et prioritaire afin de créer un climat de vie harmonieux avec votre chien. Elle inclue la connaissance du chien en tant qu’animal, ses besoins de base, ses instincts et comportements typiques, sa façon de communiquer avec son environnement, la façon de le socialiser, la façon de le hiérarchiser (être son chef), de lui montrer les bonnes manières, d’utiliser et contrôler son énergie et son stress, de le discipliner et aussi de favoriser et renforcer ses bons comportements.

 

Au travers de l’éducation on utilise conjointement le renforcement positif conditionné (conditionnement opérant), la discipline et la correction naturelle au besoin. Aucun abus, menace, peur ou douleur n’est utilisée ni tolérée dans notre méthode d’éducation.

 

Contrairement à la croyance populaire, l’apprentissage à l’obéissance ou le dressage ne font pas un chien calme et sous contrôle. Seulement la connaissance du chien, la discipline animale, l’utilisation efficace de son énergie et l’établissement d’une hiérarchie claire (éducation) peut atteindre cet objectif essentiel.

Menu